Sur le Jourdain, là où Jésus fut baptisé

Article courtoisie du Ministère Israélien du Tourisme (www.holyland-pilgrimage.org)

Frères Franciscains en route vers le Jourdain

Le 27 octobre, les Franciscains de la Custodie de Terre sainte se rendent dans la vallée du Jourdain, accompagnés de centaines de pèlerins et de chrétiens locaux, pour leur pèlerinage annuel sur le site du baptême de Jésus, sur le fleuve du Jourdain.

Contrairement aux années précédentes, néanmoins, les pèlerins peuvent maintenant visiter le site à chaque fois qu'ils le souhaitent. Depuis la Guerre des Six jours, en 1967, le site avait été une zone militaire fermée, ouverte aux visiteurs que deux fois l’an ou sur rendez-vous. Ces dernières années, cependant, le ministère israélien du Tourisme a investi des millions pour développer le site et en faire un site important de pèlerinage. Il a rouvert le 12 Juillet dernier, et il est maintenant ouvert au public sept jours par semaine.

Connu en arabe sous le nom de Qasr al Yahud, (le château des Juifs), le site est situé à quarante minutes à peine en voiture de Jérusalem. Il est probablement le site où Jésus fut baptisé par Jean Baptiste, juste avant de commencer son ministère public. Le site était déjà connu comme un lieu saint au IVe siècle après JC. Cela est attesté par les ruines de plusieurs églises byzantines dans la région où l'on retrouve de splendides mosaïques, des marches en marbre menant à l'eau et un bassin de baptême unique.

Les quatre évangiles rappellent l'histoire de Jésus se rendant au Jourdain pour être baptisé par Jean. Les évangiles synoptiques relatent que lorsque Jésus fut baptisé, le Saint Esprit descendit sur lui comme une colombe, et une voix vint du ciel, faisant entendre ces paroles : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis toute mon affection. » (Matthieu 3:13-17; Marc 1:9-11; Luc 3:21-22).

L'Évangile de Jean nous dit où la scène se produisit : « Ces choses se passèrent à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. » (Jean 1:28). Jésus a également séjourné dans le même « Béthanie au delà du Jourdain » (à ne pas confondre avec Béthanie sur le Mont des Oliviers), plus tard, lorsqu’il a fui la persécution de Jérusalem (Jean 10:40).

Le site du baptême sur la rivière du JourdainQuelle est la symbolique de Jésus baptisé à cet endroit ? Il s'agit du même lieu, non loin de Jéricho, où les Israélites traversèrent le Jourdain lorsqu’ils entrèrent au pays de Canaan. Les prêtres portant l'Arche de l'alliance entrèrent dans la rivière, les eaux du Jourdain se séparèrent et les Israélites purent le traverser à sec (Josué 3,14-17).

Plus tard, le prophète Élie traversa le Jourdain à sec avec Elisha, juste avant qu'il ne soit enlevé au ciel sur un chariot de feu (2 Rois 2:8), donnant ainsi le signe de la fin de son ministère prophétique. Elisha retourna ensuite en Israël, de la même manière, en traversant le Jourdain à sec, pour inaugurer son propre ministère prophétique (2 Rois 2:14).

Le fait que Jésus commença également son ministère, en « traversant le Jourdain » le désigne comme un « nouveau Josué » (les deux noms en hébreu, Yeshua et Yehoshua, sont presque identiques), qui était sur le point de commencer son ministère prophétique en Israël et dans le monde, menant à la nouvelle Terre promise du pardon et de la vie éternelle au ciel. Et pour chaque chrétien suivant l'exemple de Jésus, les portes de cette vie sont dans les eaux du baptême, comme cela sera célébré sur le Jourdain, le 27 octobre prochain.

 

Baptême dans le Jourdain